Les TCA : de l’excés alimentaire à la dépendance .

pmmm

C’est un thème ,  qu’il est très important pour moi d’aborder . Car , c’est ce qui m’a conduit en majeur parti , à être dépressif .
Désolé si , ce thème s’adresse peut-être pas à votre cas . Mais si vous êtes concernés par la prise de poids ,  alors ce texte peu vous servir , car je vais aussi en parler .

La première chose à savoir , c’est  : qu’est-ce que les TCA ?

C’est l’abréviation pour trouble du comportement alimentaire . C’est donc , tout ce qui touche  les problèmes liés à l’alimentation .
Il existe différents  types de TCA :

  • L’anorexie : qui est le fait , de ne plus ce nourrir . Jusqu’à devenir , en sous-nutrition . Et en sous poids . Il consiste parfois , à faire de l’activité excessive . Combiné , avec un apport calorique très bas . Ce genre de maladie , entraine dans les cas les plus graves  la mort . Par insuffisance cardiaque .
    Les signes de l’anorexie sont variés . Le premier , est le fait de ne pas se nourrir . Ou , très peu . C’est un des principaux symptômes . Sinon , il y a le fait , de calculer excessivement ses calories dans chaque aliment mangé . Une obsession donc ,  pour les chiffres . Mais aussi , pour la balance . Qui amène parfois , à se peser plusieurs fois . Voir même , à mesurer ces proportions . Tour de taille , de cuisses , de hanche et de poignet . Nous pouvons aussi observer , des comportements à risque , comme la prise de laxatif pour perdre du poids .
    La personne en dénutrition , peut paraître  très fatiguée dans certains cas . Peu se plaindre de vertige , peuvent avoir la voie qui tremble ainsi que les membres  tel que les mains aussi .  Et enfin , la gerçure des lèvres . Ainsi que les cernes , le teint livide . La perte de cheveux , et l’usure des dents .  Le port de vêtement large .
    Dans les cas supérieurs , le corps n’ayant plus beaucoup de graisse , pour se protéger du froid .  La personne anorexique , peut se plaindre d’avoir froid , même quand les températures sont relativement bonnes .
    C’est un peu le profil de base . Mais  , il faut bien faire attention , à ne pas confondre certains symptômes avec une autre maladie moins grave . Si un jour ,  vous constatez , que du jour au lendemain quelqu’un présente des signes de fatigue , et ne mange pas beaucoup . Cela peut être le signe  d’un coup de froid . En revanche , si cela dur depuis plusieurs semaines , posez-lui calmement la question de savoir si tout vas bien . Surtout , si elle présente une perte de poids très rapide .  En général , la chose à savoir c’est qu’une personne ,  souffrant de TCA , passe beaucoup de temps dans sa salle de bain . Ce n’est pas une généralité certes , mais si vous remarquez ce détail , il faut peut-être envisager le problème  .
  • Boulimie : Il y a deux types de boulimie :-Vomitive : c’est le fait de se restreindre de manger . Pendant une période , plus ou moins longue . Et de rentrer  après cette phase , dans une sorte de crise alimentaire . Où la personne peut manger , une quantité importante de nourriture . Jusqu’à avoir envie de vomir . Et le faire justement . Puis retourner dans une phase de restriction . Il est à noter qu’une personne boulimique , peu faire jusqu’à 3 crises de boulimie voir plus par jour !  Ce comportement n’est pas à prendre à la légère et il est extrêmement dangereux .

            - Non vomitive : C’est un peu la même chose , sauf que la personne ne se fait pas vomir . Elle utilise en général la restriction pour compenser les écarts . Ou bien , peut s’aventurer à des activités sportives à outrance .  Nous appelons communément ce deuxième type :
 » La boulimie hyperphagique  » .

À noté , que tout le monde , peut manger une bonne raclette , et faire des excès . Et après ce lancer dans un régime draconien . Ce qui n’est pas de la boulimie ! Ce mot d’ailleurs ,  est parfois utilisé par erreur . La personne boulimique , lors de ses crises ressent , une véritable culpabilité et mange jusqu’à en vomir . C’est une véritable souffrance  . Et implique comme l’anorexie , une véritable obsession pour la nourriture . Donc non , vous n’êtes pas boulimique , parce que ce week-end , vous avez enchainé raclette et Mac do . Contrairement à quelqu’un de véritablement boulimique . Ce genre de comportement chez vous est occasionnel . Chez l’autre ,  il est répété , c’est un véritable cercle vicieux qui est incontrôlable . Et que la personne , ne peut maîtriser .
Les  signes de la boulimie sont difficiles à déceler , car la majorité des personnes , sont en générales d’un point de vue extérieur en bonne santé . Cependant , la boulimie a les mêmes symptômes que l’anorexie . Car ses symptômes sont le signe de la dénutrition .

  • D’autres types :

    – Orthorexie : qui constitue , à manger excessivement , des aliments à basse calories , un peu comme la boulimie . Et qui donc provoque les mêmes effets que l’anorexie . Puisque l’apport calorique , et toujours insuffisant . Et la personne , voue une obsession constante de manger sain , et d’éviter tous les aliments qu’elle considère comme malsain .

 Hyperphagie : qui consiste , à manger énormément  lors de phases de crise . Cette fois-ci sans compensation . Ce qui entraine la prise de poids .

Il y a beaucoup d’autres variantes bien entendu . Mais celles-ci sont les principales . Du moins celle qui sont les plus connût .

Ces maladie , entrainent à la longue , une détérioration considérable de l’organisme . Et , si nous tombons dans le piège de ses maladies . Il faut savoir , que oui nous pouvons en guérir . Mais pas totalement ! En général même après guérison , certains réflexes   restent ancrés . Comme par exemple , la surveillance de son poids . Ou bien , faire encore attention à ce que nous mangeons .
D’un côté métabolisme , les séquelles restent importantes . Le corps s’étant habitué à la prise de poids et la perte . Ce qui fait , que parfois dans certains des cas , une personne atteinte d’anorexie , peut devenir en surpoids . Si , elle bascule en phase de boulimie , et parfois la perte de poids reste difficile , le corps étant habitué , aux phases de privation alimentaire .

C’est pourquoi , je vous conseille au lieu  d’un régime miracle qui vous fera perdre beaucoup de kilos . De vous lancer , dans un rééquilibrage  alimentaire .
Si vous voulez perdre un peu de poids , il faut non pas se priver de manger certaines choses , mais consommer un peu de tout ! L’important , ce sont les quantités .
Savez-vous , que rien qu’en remplaçant votre consommation de boisson sucrée , par de l’eau , vous pouvez améliorer drastiquement , votre régime de vie ?
Puis , intégrer quelques légumineux , dans votre assiette de midi , pour diminuer votre proportion de féculent , tel que les pâtes qui sont hautement caloriques .
C’est par de petits changements , que nous pouvons déjà perdre du poids . Car le corps , n’est pas idiot , si vous commencez , à diminuer votre apport calorique quotidien . La première chose qu’il va faire , c’est paniquer ! Et , stocker de la graisse , au cas où  vous recommencez vos bêtises . Car oui , lors d’une période de restrictions nous perdons du poids . Mais vous perdez  du muscle , et non de la graisse !

foodhun

Enfin , c’est un peu mon avertissement du jour .
L’important , c’est que vous , vous sentez bien dans votre corps . Et non parce que , vos copains , ou copines stupides vous disent
 » tu as pas un peu grossi ?  » . D’ailleurs , je devrais dire que ce ne sont pas de bons amis  .
Quelqu’un qui vous veut du bien dira toujours  doucement que vous avez pris un peu de poids :  » Ce n’est pas pour être méchant(e) , mais je trouve , que tu as un peu pris du poids ces dernier temps , est-ce que tout vas bien pour toi ?  » .  La nuance , est certes subtile mais , un ami , ou une amie , ne se montre pas brutale , ni même un membre de votre famille !
Et puis mince , si oui , vous avez grossi , et que non ce n’est pas une prise de poids qui nuit à votre santé , et que votre IMC est normal . Et que vous , vous sentez bien dans votre corps , et votre assiette ,  personne , n’a le droit de vous juger !
Ps : pour calculer votre IMC de nombreux sites le propose sur Google , sans inscription . Tapez juste : calcule IMC sur Google .

Après cette petite parenthèse , sociétale . Je dirais , que les TCA , ne sont pas à prendre à la légère . C’est une véritable souffrance au quotidien .
Pour vous raconter , un exemple  je peux vous parler de mon histoire . En espérant que cela , peut en rassurer plus d’un .

J’ai commencé , à avoir comme tous les adolescents , des complexes à partir de l’âge de 15 ans me trouvant , trop enrobé , j’ai décidé de perdre du poids . J’étais , à 57 kilos , pour 1,59 cm . Et puis , j’ai décidé , d’arrêter de manger . Je suis tombé , rapidement dans l’anorexie . Je suis passé , rapidement sous la barre des 50 kilos . Mon poids le plus bas , était de 40 kilos . J’ai failli passé , sous la barre des 40 kilos . Mais avant , que ce cauchemar arrive , j’ai vu une nutritionniste . Avec qui , je suis rapidement remonté , à 50 kilos . Cependant , cette prise de poids n’a pas été sans conséquence , puisque j’ai basculé dans la boulimie . Après 6 ans de lutte acharnée , j’ai finalement réussi , à me stabiliser à 50 kilos . Mais des épreuves difficiles dans la vie , mon fait basculer , encore une fois dans la boulimie , qui s’est transformé ,  en hyperphagie . Avec la prise de mes antidépresseurs , cela ne s’est pas arrangé . En à peine quelques mois , j’ai pris 10 kilos . Et j’ai passé la barre des 60 kilos . Aujourd’hui j’ai 20 ans , et je n’assume plus forcément cette prise de poids inconsidéré .

C’est un peu dur , à raconter . Généralement , quand nous parlons de nos problèmes , beaucoup de personnes nous disent que nous avons qu’à faire attention .  Mais ce n’est pas aussi simple . Car , ce n’est pas une addiction anodine . Quand nous sommes à la limite de l’obsession avec la nourriture . Ce n’est pas comme l’alcool , où il faut juste ne pas s’approcher d’une bouteille . La nourriture , est notre moyen de survit . Il faut se nourrir pour vivre , et elle est présente partout . Que ce soit dans les publicités , dans les magasins . Nous ne pouvons l’éviter , comme dans la plupart des obsessions .
Donc stop aux personnes malveillantes , qui sortent en permanence :  » que nous sommes juste des grands gourments , et qui n’ont aucune volonté pour s’en sortir  » . C’est à la fois blessant , mais énervant .

black bird

Beaucoup de théorie son faîte , pour cette compensation par la nourriture . Comme , pour combler un manque , ou gérer nos émotions . Un méchanisme , que nous avons adopté depuis l’enfance . C’est un peu là où je me retrouve .
Si vous êtes dans le même engrenage ,  il n’y a pas de raison de culpabiliser . Certes , notre image du corps se dégrade drastiquement . Mais , l’important c’est de comprendre , votre mal être , et pourquoi vous compensez par la nourriture .  Parce que juste résout le problème , en ne se chargeant que du souci nourriture ne résoud rien !

C’est forcément difficile je sais , mais de toute manière , il faut d’abord s’occuper de l’objet de la souffrance . Mon conseille , et qui me semble le plus efficace . C’est de prendre contacte avec une nutritionniste . Qui pourra vous aider , dans votre parcours , surtout pour votre équilibrage alimentaire . C’est important , puisque généralement nous ne savons comment faire , pour remanger correctement . En général cela ne coûte pas bien cher et et pris en charge par la sécurité sociale  en France . Donc pourquoi pas ?  
Et pour , une prise en charge personalisé , par une personne qui se connaît mieux en alimentation c’est peu chère payer . Comparé , à certains régimes miracle proprosé , pour seulement 40 euros par mois . Et qui vous propose des plats tout préparé , mais qui nous vous donne en rien , des conseils sur la nourriture . Et qui après , vous font reprendre tous les kilos perdus , faute de technique , pour réappliquer ses conseils plus tard .
Il faut néanmoins un suivi  psychologique aussi !

Pour conclure avant , que mon texte , ne devienne un roman . C’est de ne pas vous culpabilisé , si vous galérez avec votre poids . Car les TCA , sont une véritable maladie . Et si les antidépresseurs , vous font manger , et prendre du poids , ce n’est pas votre faute . Ce sont des mécanismes qui sont parfois difficiles à contrôler . L’important , est de trouver des solutions . Car oui prendre du poids  suite à des crises de boulimies répétées , ou faire attention à tout ce que nous mangeons , est une véritable souffrance et une maladie ! Et pour ce qui est des médicaments , c’est tout bonnement  une réaction du corps . Nous ne pouvons y faire grand-chose . Si ce n’est , de résoudre le problème  . Par un raisonnement approprié . L’important est de se focaliser à la fois , sur ce que la nourriture vous apporte . Et sur comment , vous pouvez psychologiquement compenser le manque , que la nourriture apporte par une autre chose . Comme une activité par exemple . Je sais que plus nous sommes focalisés sur une tâche , moins nous avons le temps de penser à la nourriture . Et surtout , faite vous suivre , si la nourriture est une vraie problématique dans votre quotidien !

Ne lâcher en rien vos efforts , pour vous en sortir ! Et sachez que même avec des kilos en trop , cela ne change en  rien , la belle et unique personne que vous êtes . Cessez de vous dévaloriser . Et faite , de votre combat alimentaire une force . Car , vous êtes courageux , contrairement , à tous ceux qui ne connaissent pas ce combat . Ne l’oubliez jamais . Personne n’a le droit de vous rabaisser face à votre poids . C’est à vous qu’il faut plaire avant tout . Car vous le méritez .
Je vous donne tout mon soutiens , si vous êtes dans une période difficile de votre vie . Et que les antidépresseurs n’arrangent rien à votre cas pour ce qui est des problèmes alimentaires . J’essaierais de faire un article là-dessus pour en parler .

Prenez soin de vous .

Un ami .

 b

Laisser un commentaire

LibresdelAtome |
MON OUTIL DE SUIVI - PES ... |
Confrérie du Malt de Bretagne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je ne sais pas pourquoi vivre.
| -> -> -> -> ...
| Concourspitch