Rappel toi toujours qu’il n’y a nul par où te cacher .

tree

La dépression , est un vieux ami .
Il connaît , tous de nous . Y compris nos mécanismes les plus humains .
Tel un vieux amant aussi , il sait parfaitement accompagner nos solitudes nocturnes . Par de chaleureuses étreintes froides .
Et quand nous tentons de lui échapper , avec espoir .
Il nous rappel , que nous sommes seuls .
Seul face au monde .
Il nous apprend  tous .
À aimer la mort plus que la vie .
La tristesse , plus que le bonheur .
La douleur , plus que le plaisir .
Le noir et blanc plus que la couleur .
Et l’odeur du soufre et du charbon , plus que l’odeur sucrée des fleurs .

Il est aussi , un vieux lâche .
Ces promesses sont vides de sens .
Il promet de nous accompagner , dans cette inconfortable traverser du désert .
Mais en profite , pour nous tenir en laisse , tout en nous maintenant avec un poignard dans le dos avec sourire .

Il nous isole du monde .
Nous coupe de toute réalité .
Et c’est les autres qui nous le font sentir sans trop vraiment nous aider .
Mais aime nous pointer du doigt pour nous rappeler que nous sommes fous .
Laissé à l’abandon dans un océan de doute .
Où il n’y a plus de parole , ni de mot réconfortant .
Plus que des échos lointains .
Et des fantômes , nous rappelant notre condition .
Les appels captent mal .
Et les connexions sont coupées .
Robinson Crusoé , c’est beau certes , mais cela conduit à la folie à l’état brute .

Crier ne sert à rien .
Nous somme paralysés , par l’inconscience de nos actes .
Des gestes qui font toujours mal .
Des actes autodestructeurs , qui  nous rappel , que nous aimons l’autopunition .
Plus que , l’autosatisfaction  .

Les dépressifs , sont un peu comme des roues libres de voitures .
Complètement éclatés .
Et que nous ne pouvons rafistoler .
A force de vivre dans l’ombre nous devenons aveugles .
Et enchainons les choses dangereuses .

Il suffirait d’allumer la lumière .
Mais , nous ne savons ce qui pourrait se révéler .
Et ça , c’est effrayant .
C’est comme , ces vieux clowns  que nous trouvons dans les placards.
Un peu comme celui dans «  ça «  , livre réalisé par Stephen King .
Et bien , c’est une horreur macabre , qui nous suit partout .

Et oui , nous pouvons être heureux .
Mais cela ne dure jamais assez longtemps .
Pour que la saveur nous reste à la bouche  .
Et nous donne envie , de saliver sur les autres goûts de l’existence qui nous reste à explorer .
Le bonheur ressemble plus à un vieux camembert moisi , dans une cave depuis 100 ans .
Dont , la senteur et le gustatif est trop prononcée .
Et dont les vers , ont choisi de migrer .
Le tout accompagner , d’un bon vin, Français du fond du trou de la France . Made in Hell , serait mieux à introduire comme étiquette sur les produits . Cela resterait plus réaliste .

J’ai envie de mourir .
D »en finir , parfois .
De partir , aussi .
Voire , même de trouver un endroit , qui ressemblerait au paradis .
Engueuler Dieu  pour ses projets foireux . En sachant bien que le problème vient de moi .
Mais de toute façon , je sais que tout ce que je vais faire c’est écrire .
Car de toute manière , je suis fatigué .
C’est pour cela que j’écris . Car écrire c’est ouvrir son esprit à tous les possibles .
Car inventer et réinventer , c’est une manière possible d’avoir des rêves impossibles .
Et que d’une simple gomme nous pouvons effacer , si cela ne nous convient plus .
Et marquer d’un signe indélébile notre passage sur terre , par une simple lettre .
Et de faire de nos larmes , un ami de papier fiable .
Qui sera là pour nous consoler , quand nos jours seront obscurcis .

Et vous , qu’est-ce qui vous permet de vous évader ?
Avez-vous , un moyen de rendre la dépression moins sombre grâce à ces moyens ?
Qu’est-ce qui peut vous motiver à rester debout ?
Avez-vous trouvé ce coin de votre esprit qui vous permet , un peu de repos ?
Avez-vous trouvé un confident sur vos peines de coeur en une activité quelconque ?

Aujourd’hui le seul conseil que je peux vous donner ,
c’est un peu comme dans Shinning ,
Ce film de Kubrick , bon réalisateur  en passant par là .
Vous savez , quand le garçon se retrouve dans ce labyrinthe gelé , son père fou à ses trousses .
Et bien , c’est ainsi que vous , le petit garçon devez vaincre , lui le père  la dépression .
En étant plus malin , que ce vil serpent .
Apprenez à le duper , dans ce puzzle géant où il espère vous piéger .
Trouver des tactiques permettant de lui échapper .
Soyez plus malin que lui .
La ruse , et la meilleure qualité chez l’Homme .
Surtout , quand elle est utilisée à bon escient .
Pour duper , notre plus gros ennemie , le mal-être .
Faite , de votre petit Jack , un redoutable guerrier contre le Géant Glouton .
Tel le petit poucet , trouvez votre chemin , et éloigne- vous de cette forêt lugubre .
Tel Hansel et Gretel , faites en  un gratinée maison de votre dépression .
Tel , Blanche Neige , soyez plus habile que le chasseur .
Tel le petit chaperons rouge , évitez d’être naïf , et de faire confiance aux mauvaises personnes .
Et tels les petits cochons tâchez de bien, construire votre maison , histoire que le Loup  ne vous dévore pas tout entier .
Même en étant tout petit , avec force et courage nous pouvons accomplir de grandes choses .

Aimez vous , car vous êtes incroyable et parfait , à votre façon .
Et même si vous  n’aimez pas vos défauts quelqu’un les aimera pour vous ! ( C’est Meetic qui le dit …..BON j’ai compris j’arrête mes bêtises ) .

 

 

 

Laisser un commentaire

LibresdelAtome |
MON OUTIL DE SUIVI - PES ... |
Confrérie du Malt de Bretagne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je ne sais pas pourquoi vivre.
| -> -> -> -> ...
| Concourspitch