Dépressif et seul ?

architecture-1836381_1920

Avant de commencer , je pourrais partir sur Aristote et ses syllogismes . Pour expliquer pourquoi , il est possible de penser qu’une personne atteinte de dépression peut se sentir , et être seule .

  • Par exemple ,  nous pourrions partir du principe que : la maladie mentale fait peur . Nous n’en comprenons pas les mécanismes , ni les comportements qui en résultent . Surtout si , nous n’avons jamais été confronté  à des soucis de cette dimension . Et aussi , il se peut que vous ayez vu dans les journaux , qu’un homme étrange  , et surtout fou atteint de schizophrénie !  Avait découpé ses parents en morceaux , et  mis au four .  ( oui même les informations récoltées de nos jours , ne rendent pas justice à ces maladies invisibles et inconnues ) .
  • Par , cette logique de la maladie mentale est égale danger . La dépression , étant  une maladie mentale
    ( affectant le bon fonctionnement cognitif du
    cerveau ) , elle peut donc être considérée comme son dérivé   . Vous voyez ce super copain , qui tout à coup devient un peu irritable , vous parle de voyage dans l’espace pour ne plus jamais revenir sur terre ……
  • Et par ce fait donc , je conclue que si une personne est atteinte de dépression elle est tout aussi  effrayante  . ( Vous arrivez toujours à me suivre ? Je n’ai  perdu personne en cours de route ? )

À partir de cela , nous comprenons , qu’il y a de quoi penser qu’une personne dépressive peut être seule .  Car considérée , comme pas très joyeuse , ayant une hygiène douteuse , et hurlant  joyeusement dans les rues ,  que la  destruction prochaine du monde est proche . Merci d’ailleurs aux films , d’avoir véhiculé cette image .
À moins , quand regardant le Seigneur des Anneaux , vous êtes ce genre de personne qui se disait . Que vous auriez bien pu , vous entendre avec Gollum .
( Non je sais il n’était pas dépressif , mais bon il vivait dans une grotte bien sombre c’est un peu pareil non ? …… ) . 
Donc , ce problème ne vous affecte pas . Vous êtes quelqu’un de gentil et d’affectueux avec toutes les créatures étranges qui peuplent notre planète . Toutes mes félicitations . 
Enfin , pour en finir sur cette trop longue introduction , je dirais quand même merci à internet , et aux réseaux sociaux . Permettant , de déconstruire totalement les idées reçues , sur les maladies mentales ….ou pas .

05198960.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx[1]

Pour ma part , je dirais que la solitude fait partie de la dépression . Non pas à cause de ses maudits humains , qui ne comprennent rien . Mais bien parce que , non seulement j’avais perdu goût à la vie . Mais aussi , perdu en même temps cette envie de parler . J’étais perdue , dans ce qui se passait dans ma tête .
Un esprit un peu trop encombré qui affecté , me poussait de plus en plus à m’éloigner de ce qui me faisait du bien .
Et je ne pourrais jamais , en vouloir à ceux qui ont abandonné le combat . Je ne trouve en aucun cas , ce comportement égoïste .
Et étant quelqu’un  qui considérait ( et le considère toujours ) ,  qu’une  relation saine ,  se constituait par cette idée fondamentale , du donner  et de recevoir  .  Savoir communiquer , être attentif , et soutenir l’autre .
Le fait , de ne pouvoir plus y répondre , plongée quelque part d’autres . Et étant , déconnectée de toute réalité . J’ai préféré m’éloigner instinctivement , de beaucoup de mes amis .
Même si , j’étais dans un état permanent de souffrance mentale  . Je sentais , peut-être par ma propre sensibilité , que si je ne coupais pas le lien qui me reliait aux autres . Je finirais par les blesser d’une quelconque manière . Que ce soit , en me mettant en colère contre eux , pour ne pas comprendre que non je n’avais pas envie de sourire , de rigoler . Ou bien  non , je n’ai pas envie de sortir par exemple .
Et je savais , en les connaissant depuis longtemps , que certains faisaient aussi face à leurs propres difficultés . Et que je les rendrais toute aussi mal mentalement en restant près d’eux .
Et il est vrai qu’il y a une chose que j’ai retenu , c’est que oui parfois l’isolement permet de comprendre de nombreuses choses à propos de soi  .
Même si certaines vérités révélées  , sont parfois plus faciles à vouloir fuir . Et que le mensonge , est une de ces fuites les plus misérables . Même si nous , nous y confrontons tous .

En parlant de la dépression , j’ai aussi eu tendance à sombrer dans ce mauvais côté .  À un stade , où en voyant , où mes choix m’avaient porté  . Je ne ressentais plus qu’une colère profonde pour moi-même . Ces dernières années , je crois qu’il n’y a jamais eu un jour , où j’ai pu être satisfaite de ce que j’entreprenais  .
J’étais à la fois  perdu , à la merci d’une voix qui me disait que si c’est tout ce que je peux donner de ma personne . Alors j’aurais dû arrêter ,  il y a bien longtemps . Et aussi frustrée , de voir qu’autour de moi ,  tout le monde arrivait à se battre , et à s’en sortir   .
Alors que la personne que j’étais à ce moment-là  , était paralysée par la peur , l’échec et la déception . Cette insuffisance de n’être que  moi , et de ne pas incarner la soi-disant perfection .
Cela a eu un grand impacte sur mes relations , j’étais assez odieuse , avec certaines personnes  . J’avoue avoir dit des choses par impulsion et que je regrette aujourd’hui en ayant pris du recul . J’ai par là en quelque sorte  , transféré cette haine de moi sur les autres . Les rendant responsables de ce qui m’arrivait . Et surtout , paradoxalement , je leur en voulais de ne rien comprendre . Alors qu’ils faisaient déjà du mieux qu’ils pouvaient .  
Par cet aboutissement , je dirais qu’il était plutôt normal que je me retrouve seule .

the-road-815297_1920

Mais bon , ce n’est  pas forcément très drôle non plus . De voir , qu’il ne reste plus grand-chose après avoir fait ce petit ménage social  . Et voir ,  que les seules conversations divertissantes , que nous puissions avoir ce sont celles que nous avons avec notre  reflet dans le miroir . Ou soit celles que , nous avons avec le mur  . Et l’assiette du repas du midi , et du soir . 
Imaginez aussi  toutes les personnes qui me voyaient rigoler ou parler à moi-même  .  Là , je suis sûr , que je faisais certainement pas très bonne impression .
( J’ai tenté d’argumenté , et de faire comprendre à mes semblables que mes blagues étaient vraiment drôles , et que je pouvais rigoler moi aussi , mais ça n’a pas très bien marché …. )  .
D’ailleurs  , en parlant de présentation sociale , un proche m’a déjà dit , que la première chose , que quelqu’un regarde quand il rencontre une nouvelle personne . C’est ces chaussures , et que cela en disait long sur votre personnalité .
Mes chaussures étant toujours sales , parce que j’oublie tout le temps qu’il y a une trace noire dessus . Et en sachant que je n’ai qu’une paire de basket , ou deux , mais l’autre est au fond de mon placard . Et que je n’ai pas envie d’aller la chercher .  Par ce fait , mes chaussures , s’usent très facilement et prennent un petit peu la poussière  .
Est-ce  ainsi que je dois en déduire , que si je n’ai pas d’ami , c’est parce qu’en regardant mes chaussures ,  la personne se dirait  que je suis    négligée ?
Et penserais aussi  ,  que  je viens d’enterrer un cadavre , comme explication plausible , du pourquoi mes chaussures sont aussi sales , alors qu’il fait   
soleil ? 
Et qui du coup se demanderait pas  si je suis dangereuse ou bien  quelqu’un de beaucoup trop simple d’esprit ? Et qui expliquerait donc , que je fasse fuir  ladite personne en question  ,  intéressant …..je suis Confucius ( confusion / Confucius ….non ? ) .

Je ne remercierais en tout cas  jamais assez  , certaines personnes de mon entourage proche , qui n’ont jamais été intrusifs dans ma vie .
Car je vous rassure , il a plusieurs personnes  qui  ont réussi à me supporter (à ma grande surprise ) . Et sont restés à l’écoute si j’avais besoin de parler . Et qui m’ont accompagnés , sur ce chemin douloureux et difficile . ( Même mon petit lapin , si tu lis c’est ligne , je pense à toi  ) . 
Et comme je le dirais , l’accompagnement , vaut mieux que de trop long discours .  Car chacun possède ses propres ressources , et nous ne sommes ni des dieux , ni des super héros .  Si ce n’est que du notre , car votre monde ne peut tourner sans son acteur principale , étant parti bêtement pour une guerre qui n’est pas la sienne . 
Et , puis la dépression sait bien éliminer les imposteurs .

Pour conclure , je dirais que oui , la dépression nous isole . Pourtant , je pense qu’aucune personne , ne devrait se retrouver seule . Contrairement à ce qui est véhiculé , personne ne devrait être jugée aussi rapidement , comme étant bizarre . Et laissée seule , dans la prison dont il ou elle est le seul geôlier . Ou bien pour tout autre motif possible comme ne pas agir , comme il nous est demandé de le faire .
Même si remonter la pente , est une terrible ascension . Ici personne n’est dangereux , et nous acceptons tout le monde . ( enfin moi j’accepte , mais je parle à personne le matin , il y a une limite à ce que je peux supporter quand même . Au moins je peux écrire , c’est déjà bien !  ) .

parakeet-4101828_1920

 

Laisser un commentaire

LibresdelAtome |
MON OUTIL DE SUIVI - PES ... |
Confrérie du Malt de Bretagne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Je ne sais pas pourquoi vivre.
| -> -> -> -> ...
| Concourspitch